Encore et encore… L’AQRP dénonce l’abandon des personnes aînées durant la pandémie

24 mai 2022

Québec, le 24 mai 2022 — La tendance des décès par chute accidentelle est à la hausse chez les personnes aînées. En moyenne, 189 décès par chute accidentelle sont survenus entre 2009 et 2019. Depuis le début de la pandémie, ce nombre s’est sextuplé pour atteindre plus de 1000 morts en CHSLD dans les 2 dernières années.

« Au fur et à mesure que le gouvernement investira dans la surveillance, la recherche, les initiatives et les programmes, la compréhension collective des facteurs de risque et de la prévention des chutes s’améliorera », lance la présidente de l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), Rose-Mary Thonney.

Il est essentiel de bien comprendre l’incidence et la nature des chutes chez les aînés ainsi que les facteurs qui leur sont associés. Il faut agir en prévention par de la formation, des outils et, bien entendu, de bons soins.

Décédées seules à cause du confinement

La COVID-19 exerce un stress supplémentaire sur la santé mentale des personnes âgées. Selon le psychologue Jean-Philippe Gouin, le stress causé par la pandémie peut engendrer davantage d’émotions négatives, et moins d’émotions positives. « Nous savons que les risques de complications, voire de décès, sont plus élevés chez les personnes âgées qui contractent le nouveau coronavirus. Elles ressentent donc plus de peur et d’inquiétude relativement à la COVID-19 », explique-t-il.

La présidente de l’AQRP abonde dans le même sens. « Les personnes qui étaient vulnérables avant la pandémie risqueront de ressentir davantage les effets psychologiques à long terme du confinement. De peur d’attraper la COVID-19, de nombreux résidents en CHSLD qui chutent refuseront de se rendre à l’hôpital pour se faire soigner. C’est inacceptable que des aînés vivent dans la solitude en se repliant sur eux-mêmes », déplore Rose-Mary Thonney. L’AQRP encourage les proches, les voisins, les amis à reprendre contact afin de limiter les effets à long terme. Il faut agir tous ensemble pour le bien-être de nos parents et amis.

- 30 -

À propos de l’AQRP

L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) est la principale association représentant l’ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au Québec. Elle accueille près de 35 000 membres provenant principalement des gouvernements du Québec et du Canada, des sociétés d’État et des municipalités du Québec, ainsi que des réseaux québécois de la santé et de l’éducation.

Contact

Marc-William Gagné, conseiller aux communications et relations publiques

marc-william.gagne@aqrp.ca | 418 683-2288, poste 120 | Cellulaire : 581 668-1200