Rencontre fructueuse entre l’AQRP et la ministre Sonia Bélanger

24 novembre 2022

L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) a rencontré mardi matin la ministre déléguée à la Santé et aux Aînés du Québec, Sonia Bélanger. L’AQRP a profité de cette rencontre pour discuter de ses recommandations liées respectivement à la participation et à la mixité sociale des aînés, de la bonification des rentes de retraite et du virage vers le soutien à domicile.

Mme Bélanger certifie que le virage vers le soutien à domicile fait partie des priorités de son ministère. Elle s’est montrée enthousiaste à l’idée que l’AQRP propose d’organiser des États généraux sur le soutien à domicile au Québec.

« Vous [l’AQRP] avez suggéré de faire des États généraux [sur le soutien à domicile]. C’est quelque chose d’intéressant, mais des états généraux en mode action. Souvent, ce genre d’événement là, ça tourne en intentions. On a les solutions. On doit accentuer et je pense que, les états généraux, on voit ça d’un bon œil », évoque Sonia Bélanger.

Dans cette perspective de vieillir chez soi, dans sa communauté, Sonia Bélanger appuie également la recommandation de l’AQRP d’investir dans la construction de coopératives d’habitation pour aînés au Québec. Il s’agit d’un modèle d’habitation visant à améliorer les conditions de vie des personnes isolées et en difficulté de logement en leur offrant une dynamique communautaire.

« J’aime beaucoup l’idée des coopératives. Je vais travailler avec la ministre de l’Habitation. J’aime bien essayer de nouvelles choses. Je suis en mode action », souligne la ministre. « On a les mêmes idées ! », s’exclame-t-elle en riant.

Indexer les rentes de retraite en fonction de l’inflation

Sachant que la rente de retraite maximale du Régime de rentes du Québec (RRQ) est à 25 000 $ et que l’inflation ne cesse de gruger cette rente fixe, année après année, l’AQRP a proposé à la ministre d’indexer toutes les pensions de retraite en fonction de l’inflation. Sans vouloir se prononcer sur cet épineux dossier, elle estime qu’il faut se préoccuper de façon générale de l’impact qu’a l’inflation chez les personnes retraitées du secteur public.

« Je suis surprise d’entendre que le revenu de retraite [moyen] est de 25 000 $ par année. Dans la croyance populaire, la retraite est belle dans la fonction publique. Je ne savais pas ça. Ce n’est vraiment pas suffisant pour vivre correctement, s’est étonnée Mme Bélanger. C’est sûr qu’avec l’inflation, c’est préoccupant », a-t-elle conclu.

Aménager le territoire sous le prisme de la mobilité des aînés

Pour l’AQRP, il est essentiel de mettre un frein à l’âgisme toujours présent dans notre société, car il constitue un obstacle important au vieillissement actif. L’âgisme est une forme de discrimination fondée sur l’âge chronologique ou l’âge présumé. L’un des mythes de la vieillesse consiste à dire que c’est une période de la vie où il est trop tard pour adopter un mode de vie actif, qu’à un âge avancé, il vaut mieux se reposer et laisser la place aux plus jeunes.

Afin d’accroître la participation et la mixité sociale des personnes aînées au Québec, Sonia Bélanger mentionne vouloir s’inspirer de la vision du vieillissement actif dans l’élaboration de l’ensemble de ses politiques. Selon elle, il s’agit de « mettre de l’avant une vision positive du vieillissement ».

La rencontre s’est tenue en compagnie du président provincial de l’AQRP, Paul-René Roy, de la directrice générale de l’Association, Véronique Guay, ainsi que du conseiller aux communications et relations publiques, Marc-William Gagné.

À propos de l’AQRP

Fondée en 1968, l’AQRP représente les retraité(e)s des secteurs public et parapublic du Québec. Elle a pour mission de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts économiques, financiers, culturels, intellectuels et sociaux de ses membres (préretraités et retraités de l’État) et de l’ensemble des aînés du Québec. Elle compte près de 35 000 membres.

Contact

Marc-William Gagné, conseiller aux communications et relations publiques

marc-william.gagne@aqrp.ca | 418 683-2288, poste 120 | Cellulaire : 581 668-1200