Loader

Mise à jour économique fédérale — Les propriétaires aînés laissés pour compte

24 novembre 2023

La ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, est restée sans réponse quant au fait d’exempter les personnes aînées du paiement de la taxe foncière pour leur résidence principale, afin de faciliter leur maintien à domicile. 

Pourtant, les planificateurs financiers estiment que le principe, selon lequel 70 % des revenus provenant de pensions gouvernementales et de celles de l’employeur suffiront à assurer le style de vie des personnes aînées, ne tient plus dans le contexte inflationniste actuel. 

Selon Statistique Canada, environ 55 % des personnes de 55 à 80 ans, toujours en poste ou ayant pris partiellement leur retraite, continueraient à travailler plus longtemps, car elles ne se sentent pas prêtes financièrement à prendre leur retraite.

« L’incertitude financière des pensions et la menace des taux d’intérêt en hausse obligent les aînés à retarder leur retraite. Mme Freeland doit écouter le cri des propriétaires aînés et considérer notre proposition pour leur assurer un avenir digne », souligne le président provincial de l’AQRP, Paul-René Roy.


Investissement de 1 G$ en logement abordable

Malgré le fait que les propriétaires aînés aient été laissés pour compte, l’AQRP salue l’initiative du fédéral d’investir sur trois ans, à compter de 2025, 1 milliard de dollars destinés au fonds pour le logement abordable. Cette enveloppe budgétaire permettra de construire plus de 70 000 nouveaux logements d’ici 2028. Nous pensons que cette mesure positive favorisera le maintien à domicile des personnes aînées à faible revenu. 

« Pour les aînés vivant de leur pension, qui n’est pas nécessairement indexée à l’inflation, leurs revenus peuvent être insuffisants. Certains vendent leur maison. Alors, la construction de logement abordable reste la meilleure solution », mentionne Paul-René Roy.

En octobre, les loyers au pays avaient augmenté de 11,8 % par rapport à la même période il y a un an.


À propos

Fondée en 1968, l’AQRP représente les retraité(e)s des secteurs public et parapublic du Québec. Elle a pour mission de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts économiques, financiers, culturels, intellectuels et sociaux de ses membres (préretraités et retraités de l’État) et de l’ensemble des aînés du Québec. Elle compte près de 35 000 membres. 

Contact — Marc-William Gagné, conseiller aux communications et relations publiques marc-william.gagne@aqrp.ca | 418 683-2288, poste 120 | Cellulaire : 581 668-1200

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur. En utilisant ce site et en continuant à y naviguer, vous acceptez tous les cookies conformément à notre politique en matière de cookies.