MOT DE LA PRÉSIDENTE

Extrait de la revue Reflets de mars 2022 (p. 3)

Prenons nos responsabilités et profitons des états généraux pour changer les choses !

L’année qui commence, comme celle qui vient de se terminer, est déjà difficile à bien des égards. Grâce aux vaccins, nous pensions pouvoir reprendre nos vies normales, mais la succession de nouveaux variants et la situation préoccupante dans les hôpitaux ralentissent considérablement le retour à la normalité. Autant pour les enfants et les jeunes adultes que pour les personnes aînées, les moments de découragement et de frustration se multiplient.

Pour les personnes aînées, il y a la peur de la maladie et la crainte de passer, encore une fois, plusieurs semaines sans voir enfants et petits-enfants. Il y a aussi ce sentiment de perdre des moments que nous ne nous retrouverons jamais. Je pense à ces deux derniers temps des Fêtes que nous avons dû passer à la maison, à ces anniversaires que nous avons vécus à distance, à ces repas que nous n’avons pu partager et à tous ces moments en famille et entre amis que nous avons dû annuler.

Par-dessus tout, je pense à ces personnes aînées qui se retrouvaient isolées bien avant la pandémie ou qui le sont de plus en plus depuis deux ans, à celles qui ont manqué de soins ou de services, à celles qui ont vécu dans des milieux de vie inadéquats, à celles qui ont subi de la discrimination ou de l’intolérance en raison de leur âge ou de leur statut social et à celles dont la situation financière est précaire et qui s’appauvrissent de semaine en semaine.

L’AQRP a un rôle à jouer… et vous aussi !

Nous avons tous notre rôle à jouer et nous devons prendre nos responsabilités. Comme association, nous avons notamment créé récemment le service Mieux-être, pour nos membres qui ressentent le besoin de parler d’une situation qu’ils vivent, qui ressentent de fortes réactions émotionnelles ou qui ont besoin d’accompagnement. Nous avons également multiplié nos offres et nos services en ligne et avons créé des événements exclusifs pour nos membres ! À quelques reprises, nous avons aussi pris l’initiative de contacter nos membres les plus âgés pour leur rappeler l’existence de nos services et pour nous assurer qu’ils ont accès à toutes les ressources nécessaires.

Comme individu, vous pouvez faire la même chose. Contactez les personnes proches de vous, renseignez-vous sur leurs besoins et sur leur état de santé, prenez le temps de leur parler ou d’aller faire une marche avec eux. Depuis le début de la pandémie, les Québécois ont répondu massivement et généreusement aux différents appels du gouvernement. Il est maintenant temps de répondre à cet appel de solidarité envers les personnes qui se retrouvent isolées ou qui sont particulièrement affectées par la situation qui perdure.

2022 : en route vers des états généraux

Cela dit, au-delà des gestes que nous pouvons poser en tant qu’associations ou en tant qu’individus, il y a des choses qui doivent impérativement et rapidement changer sur le plan politique. Au cours de la dernière année, nous avons interpellé le gouvernement fédéral pour qu’il assume sa part de responsabilités dans la situation actuelle et qu’il reconnaisse ses torts. Nous avons également rappelé aux maires qu’en raison de leur proximité avec la population et compte tenu de leurs champs de compétence, ils ont le pouvoir d’intervenir et d’effectuer des changements pour favoriser le maintien de l’autonomie des personnes aînées dans leurs communautés. Cet automne, ce sera au tour du gouvernement Legault de déclencher des élections et de défendre son bilan et sa gestion de la pandémie.

Comme vous le savez, nous travaillons depuis plusieurs années à convaincre le gouvernement de tenir des États généraux sur les conditions de vie des aînés. Ces états généraux seront finalement organisés par la Coalition pour la dignité des aînés (CDA) et auront lieu ce printemps. Cet événement a le potentiel de changer réellement les choses, j’en suis profondément convaincue !

Et à ceux qui se demandent encore pourquoi il est important, voire essentiel, d’organiser ces états généraux, j’ajouterai ceci aux arguments déjà présentés : les défis liés au vieillissement de la population sont balayés sous le tapis depuis des décennies. Les personnes aînées ne font tout simplement pas partie de l’équation dans l’élaboration des politiques publiques. Pourtant, les enjeux qui touchent notre société nous affectent également, et les décisions qui sont prises ont des conséquences sur nos conditions de vie. Alors, pourquoi, lorsqu’il est question des aînés, nous contentons-nous de parler des enjeux liés au vieillissement ? Par exemple, la science démontre que les personnes âgées, en situation de vulnérabilité, sont exposées à un risque plus élevé face aux changements climatiques. Or, avez-vous déjà entendu parler de l’impact du réchauffement de la planète sur les aînés ? Il est temps que les personnes aînées soient considérées et qu’elles participent aux décisions politiques. Les états généraux nous permettront de nous donner des outils pour y parvenir.

Faire du vieillissement de la population un projet de société, n’est-ce pas ce que nous pouvons nous souhaiter de mieux pour 2022 ?

ROSE-MARY THONNEY

2021

Décembre - À propos de l'indexation, de la Tribune des retraités et de l'avenir des personnes âgées au Québec

Septembre - Aujourd'hui, 20 juillet 2021...

Juin - UN AN A PASSÉ, TOUJOURS CONFINÉS !

Mars - QUE NOUS RÉSERVE L'ANNÉE 2021 ?

2020

Décembre - À NOUVEAU CONFINÉS !

Septembre - CE QUE LA PANDÉMIE A RÉVÉLÉ

Juillet - UNE PRÉSIDENCE EN CONFINEMENT

Mars - DES ANNÉES 2010 AUX ANNÉES 2020

2019

Décembre - LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, UNE MENACE ?

Septembre - MON ENGAGEMENT

Juin - UN DÉBUT 2019 BIEN OCCUPÉ

Mars - UNE SEULE LETTRE FAIT TOUTE LA DIFFÉRENCE

2018

Décembre - QUI VEUT S'APPAUVRIR ?

Septembre - UNE RENTRÉE POLITIQUE ET STRATÉGIQUE

Juin - ENTREVUE AVEC DONALD TREMBLAY

Mars - LE CLOU

2017

Décembre - 2018, L’ANNÉE DE TOUS LES DANGERS… NON : DE TOUTES LES OCCASIONS !

Septembre - L’ENNEMI PUBLIC NUMÉRO UN DES CITOYENS QUE NOUS SOMMES

Juin - JE, TU, IL, ELLE, NOUS, VOUS, ILS, ELLES…

Mars -  LA TENUE DE SON ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE